La responsabilité spirituelle

En se détournant de Dieu, l'homme décline sur le plan spirituel et dans son humanité. Nombre de personnes réduisent Dieu à la foi en une religion. Certes, ce monde est divisé entre les croyants, les non-croyants ou les agnostiques. Or, l'homme doit absolument en arriver à une véritable compréhension de Dieu, c'est-à-dire à le voir comme une évidence. C'est une évolution nécessaire pour une vraie évolution de l'humain et, subséquemment, du monde.

Ainsi Dieu appelle l'homme à grandir spirituellement.

L'état d'esprit, qui prévaut en ce monde, est dû à la délitescence des valeurs et, en final, à une carence de spiritue. Ce spirituel, auquel je fais référence, concerne la dimension authentique dont tout un chacun est doté et non pas la croyance en tel ou tel dogme. L'être humain est dual, à savoir il est constitué d'un corps charnel et d'un corps spirituel que l'on a coutume d'appeler âme. C'est l'âme qui inspire à l'homme les hautes valeurs et, donc, le désir de respecter le prochain, de se comporter de manière éthique, de fraterniser … en fait d'Aimer. Oui Dieu a créé l'homme avec le Verbe d'Amour. Qu'est-ce donc en vérité que l'Amour ? Ce n'est pas un simple sentiment, mais une vibration, une essence subtile et sublime sans laquelle l'homme n'aurait pas de Vie. L'Amour contient une Lumière, une Intelligence qui, certes, échappe à l'entendement humain.

L'être humain doit apprendre à puiser dans la sagesse de l'Amour, lequel est la voie sûre vers une belle universalité. Naturellement, il ne peut y parvenir s'il n'est pas accompagné par un modèle porteur de hautes valeu. Il convient de préciser ici que l'évolution de l'homme n'est pas technologique ou matérielle, mais spirituelle.

La Triunicie promeut un vrai progrès socia, lequel va de pair avec des valeurs comme le respect de l'Autre, la tolérance, la solidarité, la responsabilité, l'ordre. Une société paisible et fraternelle n'existe que si les individus ne se sentent pas des choses, mais considérés comme des humains à part entière.

De fait, la Triunicie privilégie le progrès humain au progrès matériel. Ainsi au sein du modèle « triunite » (c'est-à-dire de la Triunicie), chacun atteint son propre niveau de progrès. En outre, le progrès social n'est effectif que si les talents divers et variés ont la possibilité de s'exprimer.

Grâce à la Triunicie, la réalisation humaine n'est plus un idéal propre à orner de beaux discours, mais une réalité tout à fait concrète ; en effet, elle met en place un modèle économique conçu autour de l'homme.